Que muscle la course à pied ? Quelles zones et parties du corps travaillées et sollicitées en faisant de la course à pied, du running, du footing ou du jogging ?

Que fait travailler et muscler la course à pied, le running, le footing ou le jogging ?

Que muscle t-on en pratiquant la course à pied ?

La course à pied, le running, le footing ou le jogging ça muscle quoi ? Quelle partie du corps, la course à pied va-t-elle faire travailler et solliciter ? L’outil ci-dessous vous permet de voir la liste de toutes les zones musclées en courant !

 

Sélectionnez votre activité et cliquez pour voir les zones solicitées !    
 
 
 
 

Faire de la course à pied, du running, du footing ou du jogging pour la musculation et le renforcement musculaire !

Quels sont les muscles utilisés pendant la course à pied, le running, le footing ou le jogging?

Quels muscles travaillent quand on court ?

En fonction du sport pratiqué, certaines zones du corps seront sollicitées plus que d’autres mais qu’en est-il, quand on fait de la course à pied ? Allez-vous tonifier et affiner votre silhouette en faisant de la course à pied, du running, du footing ou du jogging ? Ci-dessous, vous trouverez la liste des muscles et groupes musculaires renforcés et sculptés par la course à pied!

Membres supérieurs (Épaules, bras et avant-bras)

La course à pied n’implique que très peu d’effort des membres supérieurs et ceci qu’à travers les mouvements de balancier des bras.

Tronc et bassin (Poitrine, ventre et dos)

  • Les abdominaux : Ils sont constitués de plusieurs couches musculaires (droit de l’abdomen, oblique externe, oblique interne, transverse) qui ont pour fonction la flexion et la rotation du tronc.
  • Les muscles du dos : Le dos regroupe plus muscles tels que les trapèzes, le grand dorsal, les rhomboïdes, les infras-épineux ou le grand rond. Les rôles de ces muscles sont diverses et variés. Des dorsaux aux lombaires, ils assurent la mobilité des bras et de l’épaule, le maintien postural et la protection de la colonne vertébrale.

Membres inférieurs (Fessiers, cuisses et mollets)

  • Les quadriceps : Ils sont situés à l’avant de la cuisse. les quadriceps se composent chacun de 4 muscles (Le vaste fémoral ou droit du fémur, le vaste latéral, le vaste médial, le vaste intermédiaire). Ces muscles facilitent la flexion de la cuisse sur la hanche ainsi que l’extension de la jambe sur la cuisse.
  • Les muscles ischio-jambiers : Situés sur la face arrière de la cuisse, ces muscles sont au nombre de quatre (biceps fémoral, semi-tendineux et semi membraneux). Ils assurent la flexion de la jambe et l’extension de la cuisse.
  • Les muscles du mollet : Appelés aussi triceps sural, les muscles du mollets regroupent 3 faisceaux musculaires dont le soléaire et les jumeaux (ou gastrocnémiens). Ces muscles favorisent l’extension du pied sur la jambe

La course à pied est un sport tonique qui favorise le renforcement de plusieurs muscles. Elle sollicite en premier lieu les membres inférieurs. Courir sculpte et muscle les muscles de la cuisse (quadriceps, ischiojambiers) et ceux du mollets. Par ailleurs, le maintien du tronc lors des foulées favorise le développement musculaire des muscles du ventre, des abdominaux et du dos. Si vous souhaitez avoir les bénéfices de la course à pied sans sortir de chez vous, le tapis de course peut être une alternative.

Rééquilibrer votre alimentation avec le programme RegiVia pour rester en forme durablement !

En plus d’une activité physique régulière, l’alimentation est un élément important pour maigrir par zone et rester en forme durablement. 70 % d’une perte de poids passe ainsi par l’assiette. Si vous avez une alimentation équilibrée et saine, continuez ainsi. Si cela n'est pas le cas, le programme de rééquilibrage alimentaire RegiVia vous aidera en 3 étapes successives de reprendre une bonne hygiène alimentaire.