Programmes et exercices pour se muscler par zone du corps

Auteur : La Rédaction

Temps de lecture : 23

 minutes

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.20.4″ _module_preset= »default » background_color= »#444444″ background_enable_image= »off » custom_padding= »30px||13px||| » bottom_divider_style= »mountains2″ bottom_divider_color= »rgba(0,0,0,0.2) » background_last_edited= »on|desktop » background_enable_image_tablet= »off » background_enable_image_phone= »off » global_colors_info= »{} »][et_pb_row _builder_version= »4.20.2″ _module_preset= »default » custom_margin= »|auto|4.3%|auto|false|false » custom_margin_tablet= »||2%||false|false » custom_margin_phone= »||2%||false|false » custom_margin_last_edited= »on|phone » custom_padding= »||7px||| » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.19.4″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text _builder_version= »4.21.0″ _module_preset= »default » header_font= »|600||||||| » header_text_align= »center » header_font_size= »40px » header_line_height= »1.4em » background_layout= »dark » header_font_size_tablet= »30px » header_font_size_phone= »20px » header_font_size_last_edited= »on|phone » global_colors_info= »{} »]

Programmes et exercices de musculation pour se muscler par zone du corps

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ _builder_version= »4.19.4″ _module_preset= »default » custom_margin= »-64px|auto||auto|| » custom_padding= »||1px||| » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.19.4″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.19.4″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text admin_label= »Sommaire » _builder_version= »4.19.5″ _module_preset= »default » text_orientation= »right » global_colors_info= »{} »][ez-toc][/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.20.0″ _module_preset= »default » background_color= »#000000″ background_enable_image= »off » custom_padding= »8px||6px||| » bottom_divider_style= »mountains2″ bottom_divider_color= »rgba(0,0,0,0.2) » background_last_edited= »on|phone » background_enable_image_tablet= »off » background_enable_image_phone= »off » global_colors_info= »{} »][et_pb_row column_structure= »3_4,1_4″ _builder_version= »4.20.0″ _module_preset= »default » custom_padding= »2px||3px||| » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »3_4″ _builder_version= »4.20.0″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text admin_label= »Auteur et fil » _builder_version= »4.21.0″ _module_preset= »default » background_layout= »dark » hover_enabled= »0″ global_colors_info= »{} » sticky_enabled= »0″]

Mise à jour : . Rédigé par Auteur Xavier

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.20.0″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section fb_built= »1″ make_equal= »on » specialty= »on » background_color_3= »rgba(147,147,147,0.1) » padding_right_3= »1% » padding_left_3= »1% » padding_top_bottom_link_3= »false » padding_left_right_link_3= »false » module_class= »ds-fullwidth-specialty » _builder_version= »4.19.5″ _module_preset= »default » background_image= »https://www.regivia.com/wp-content/uploads/circle-background-pattern.webp » parallax= »on » parallax_method= »off » width= »100% » max_width= »100% » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.16″ custom_padding= »||| » global_colors_info= »{} » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Image » _builder_version= »4.21.0″ _module_preset= »default » background_layout= »dark » global_colors_info= »{} »]Musculation : Programmes et exercices pour se muscler par zones du corps[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ specialty_columns= »2″ _builder_version= »4.16″ custom_padding= »||| » global_colors_info= »{} » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_row_inner _builder_version= »4.19.5″ _module_preset= »default » custom_padding= »0px||||| » collapsed= »off » global_colors_info= »{} »][et_pb_column_inner saved_specialty_column_type= »2_3″ _builder_version= »4.17.3″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text admin_label= »Para intro » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Que vous cherchiez à prendre de la masse musculaire, à tonifier votre corps ou simplement à améliorer votre force et votre endurance, un programme de musculation bien conçu peut vous aider à atteindre vos objectifs. Dans ce guide, nous allons explorer des exercices qui ciblent spécifiquement chaque zone du corps. L’objectif est de vous proposer un ensemble complet d’exercices que vous pouvez réaliser chez vous, sans aucun équipement.

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »T2″ _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

 

 

 

Les exercices en vidéo pour se muscler par zones !


 

 

 

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Haut du corps » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

 

Le haut du corps, bras, épaules et pectoraux


 

Programme qui travaille et muscle le haut du corps, les bras, les épaules et les pectoraux[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Travail des bras » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour se muscler les bras


Le travail des bras, incluant les biceps, les triceps et les avant-bras, est un élément fondamental de toute routine de musculation. Des bras forts et bien définis ne sont pas seulement esthétiquement agréables, mais ils sont également essentiels pour la performance dans de nombreux sports et activités quotidiennes. De plus, de nombreux exercices pour le haut du corps nécessitent une force et une stabilité significatives dans les bras. Ainsi, l’intégration d’exercices spécifiques pour les bras dans votre programme d’entraînement peut contribuer à améliorer votre forme physique globale.

 

Pompes classiques :

  • Position de départ : Placez vos mains légèrement plus larges que vos épaules sur le sol. Étendez vos jambes derrière vous, en reposant sur la pointe de vos pieds. Votre corps doit former une ligne droite de la tête aux talons.
  • Mouvement : Descendez votre corps en pliant les coudes jusqu’à ce que votre poitrine touche presque le sol. Assurez-vous de maintenir votre corps droit tout au long de l’exercice. Puis, remontez à la position de départ en poussant le sol avec vos mains.
  • Attention à : Évitez de cambrer le dos ou de lever les fesses. Les abdominaux doivent rester engagés tout au long de l’exercice pour maintenir une bonne forme.

Pompes en diamant :

  • Position de départ : Placez vos mains sur le sol sous votre poitrine, les doigts formant un diamant. Étendez vos jambes derrière vous, en reposant sur la pointe de vos pieds. Votre corps doit former une ligne droite de la tête aux talons.
  • Mouvement : Descendez votre corps en pliant les coudes jusqu’à ce que votre poitrine touche presque le sol. Puis, remontez à la position de départ en poussant le sol avec vos mains.
  • Attention à : Cet exercice peut être difficile pour les débutants, n’hésitez pas à commencer sur les genoux si nécessaire.

Dips entre deux chaises :

  • Position de départ : Placez deux chaises stables dos à dos, espacées de la largeur de vos épaules. Asseyez-vous sur l’une des chaises et placez vos mains sur le bord de la chaise. Étendez vos jambes devant vous et placez vos talons sur l’autre chaise.
  • Mouvement : Descendez votre corps en pliant les coudes jusqu’à ce qu’ils forment un angle de 90 degrés. Puis, remontez à la position de départ en poussant sur vos mains.
  • Attention à : Veillez à garder vos épaules loin de vos oreilles tout au long de l’exercice pour éviter les tensions dans le cou.

Curl biceps isométrique :

  • Position de départ : Tenez-vous debout avec une serviette ou un t-shirt dans chaque main. Coincer chaque extrémité de la serviette ou du t-shirt sous vos pieds.
  • Mouvement : Tirez vers le haut sur la serviette ou le t-shirt comme si vous faisiez un curl de biceps. Maintenez cette position pendant 20 à 30 secondes.
  • Attention à : Assurez-vous de maintenir une posture droite tout au long de l’exercice, sans vous pencher en arrière.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Travail des épaules » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour se muscler les épaules


Les épaules sont un élément central de notre système musculaire et jouent un rôle crucial dans presque tous les mouvements du haut du corps. Elles sont responsables de la stabilisation et de la mobilisation des bras, et sont donc indispensables dans de nombreux sports, activités quotidiennes et exercices de musculation. Un entraînement d’épaules bien structuré peut améliorer votre force, votre mobilité et votre posture, tout en prévenant les blessures. Les épaules sont composées de plusieurs petits muscles, ce qui signifie qu’une variété d’exercices est nécessaire pour les entraîner de manière exhaustive.

 

Levées latérales avec bouteilles d’eau :

  • Position de départ : Tenez-vous debout, une bouteille d’eau pleine dans chaque main, les bras le long du corps.
  • Mouvement : Gardez les bras légèrement fléchis et levez les bouteilles d’eau jusqu’à la hauteur des épaules, formant un T avec votre corps. Redescendez lentement.
  • Attention à : Veillez à garder votre dos droit et à ne pas utiliser l’élan pour lever les bras.

Planche de l’ours :

  • Position de départ : Commencez en position quadrupédique, les genoux fléchis à 90 degrés et juste au-dessus du sol. Vos mains doivent être directement sous vos épaules et vos genoux directement sous vos hanches.
  • Mouvement : Tout en gardant le dos droit et les abdominaux engagés, avancez simultanément votre main droite et votre pied gauche, puis votre main gauche et votre pied droit. Veillez à maintenir une position basse et stable tout au long de l’exercice.
  • Remarque : Cet exercice est excellent pour travailler les épaules et le reste du haut du corps tout en améliorant la coordination et la stabilité.

Superman :

  • Position de départ : Allongez-vous au sol sur le ventre, les bras étendus devant vous et les jambes droites derrière vous.
  • Mouvement : Tout en gardant le cou neutre, soulevez vos bras et vos jambes du sol aussi haut que possible. Contractez les muscles du dos et des épaules en haut du mouvement, puis revenez lentement à la position initiale.
  • Remarque : Bien que cet exercice cible principalement les muscles du dos, il engage également les épaules et améliore la stabilité du tronc.

Handstand push-up :

Attention cette exercice est très exigeant et ne peut être pratiqué seul la première fois.

  • Position de départ : Placez-vous en position de handstand (équilibre sur les mains) contre un mur pour plus de stabilité. Vos mains doivent être placées légèrement plus larges que la largeur des épaules, les doigts pointés vers l’avant.
  • Mouvement : Pliez lentement les coudes et abaissez votre corps jusqu’à ce que votre tête touche presque le sol. Poussez ensuite avec force pour revenir à la position initiale.
  • Remarque : Cet exercice est très exigeant et nécessite une bonne force des épaules et du haut du corps. Assurez-vous de maîtriser l’équilibre sur les mains avant d’essayer les handstand push-ups.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Travail des pectoraux » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour se muscler les pectoraux


Les muscles pectoraux sont parmi les muscles les plus sollicités dans les programmes de musculation. Il s’agit d’un groupe musculaire important qui participe à de nombreux mouvements de la vie quotidienne, notamment lorsqu’il s’agit de pousser ou de soulever des objets. Avoir des pectoraux forts et bien développés peut non seulement améliorer votre apparence physique, mais aussi augmenter votre force globale, améliorer votre posture et réduire le risque de blessures. Les exercices au poids du corps peuvent être tout aussi efficaces que l’entraînement avec des poids pour développer ces muscles.

Certains des exercices suivants, pompes, Handstand push up ou pompes en diamant ont été mentionnés dans les sections précédentes en raison de leur efficacité pour travailler plusieurs groupes musculaires.

Pompes inclinées :

  • Position de départ : Placez vos mains sur une surface élevée comme une chaise ou un banc. Reculez vos pieds jusqu’à ce que votre corps forme une ligne droite de la tête aux pieds.
  • Mouvement : Fléchissez vos coudes et abaissez votre corps vers la surface élevée. Poussez ensuite vigoureusement sur vos mains pour revenir à la position de départ.
  • Remarque : Les pompes inclinées ciblent davantage la partie supérieure des pectoraux.

Pompes déclinées :

  • Position de départ : Placez vos pieds sur une surface élevée comme une chaise ou un banc. Positionnez vos mains sur le sol, légèrement plus larges que les épaules.
  • Mouvement : Fléchissez vos coudes et abaissez votre corps vers le sol. Poussez ensuite vigoureusement sur vos mains pour revenir à la position de départ.
  • Remarque : Les pompes déclinées ciblent davantage la partie inférieure des pectoraux.

Ces exercices, s’ils sont réalisés correctement et régulièrement, permettront de solliciter et de renforcer efficacement les muscles pectoraux. Cependant, il est important de toujours veiller à la bonne exécution des mouvements pour minimiser le risque de blessures.

 

 

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »HIT Haut du corps » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »] 

 

Programme HIIT en circuit training pour le haut du corps


 

Voici deux circuits d’entraînement HIIT pour le haut du corps :

Circuit 1 :  

  1. Pompes classiques : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  2. Dips entre deux chaises : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  3. Levées latérales avec bouteilles d’eau : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  4. Planche de l’ours : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.

Répétez ce circuit 3 fois, avec une minute de repos entre chaque circuit.

Circuit 2 :  

  1. Pompes en diamant : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  2. Curl biceps isométrique : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  3. Superman : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.
  4. Pompes déclinées : 30 secondes d’exercice, suivies de 30 secondes de repos.

Répétez ce circuit 3 fois, avec une minute de repos entre chaque circuit.

Ces circuits d’entraînement HIIT visent à travailler tous les muscles du haut du corps. Le but est d’effectuer chaque exercice avec une intensité élevée pendant une courte période, suivi d’une courte période de repos. Cela permet de maximiser la combustion des calories tout en renforçant les muscles. Assurez-vous de bien vous échauffer avant de commencer l’entraînement et de vous étirer après pour favoriser la récupération.

Veuillez noter que la durée d’exercice et de repos peut être ajustée en fonction de votre niveau de forme physique. Si vous êtes débutant, vous pouvez commencer par 20 secondes d’exercice et 40 secondes de repos, par exemple. À mesure que votre condition physique s’améliore, vous pouvez augmenter progressivement le temps d’exercice et/ou diminuer le temps de repos.

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Le tronc le ventre et les abdominaux » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

 

Le tronc avec le dos, le ventre et les abdominaux


 

 

Programme qui travaille et muscle le troncs, les ventre, les abdominaux et les dorsaux avec un travail du dos[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Exercices de musculation pour muscler le dos » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour muscler le dos


Le dos est composé de nombreux muscles différents, y compris les grands dorsaux, les trapèzes, les rhomboïdes et les muscles de la colonne vertébrale. Travailler ces muscles est essentiel pour maintenir une bonne posture, éviter les douleurs dorsales et soutenir des mouvements fonctionnels dans la vie quotidienne. De plus, un dos fort et bien développé peut améliorer votre performance dans de nombreux sports et activités. Voici quelques exercices au poids du corps pour renforcer votre dos :

  • Superman (Voir ci-dessus)

 

Pont fessier :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le dos avec vos genoux pliés et vos pieds à plat sur le sol. Vos bras doivent être étendus le long de votre corps avec vos paumes vers le bas.
  • Mouvement : Serrez les fesses et levez les hanches du sol jusqu’à ce que votre corps forme une ligne droite des épaules aux genoux. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis abaissez lentement les hanches vers le sol.
  • Attention à : Ne cambrez pas le dos, et assurez-vous de lever les hanches en serrant les fesses plutôt qu’en poussant sur vos talons.

Pompes inversées :

  • Position de départ : Asseyez-vous sur le sol avec vos jambes tendues devant vous, vos mains derrière vous, les doigts pointant vers vos pieds.
  • Mouvement : Poussez sur vos mains et vos talons pour soulever votre corps du sol, formant une ligne droite de la tête aux talons. Abaissez lentement votre corps vers le sol sans vous asseoir complètement.
  • Attention à : Gardez votre corps droit tout au long de l’exercice, et assurez-vous de descendre en contrôlant le mouvement, plutôt qu’en vous laissant tomber.

Planche latérale avec torsion

  • Commencez en position de planche latérale, avec votre coude droit sous votre épaule et vos pieds empilés.
  • Tendez votre bras gauche vers le ciel ou le plafond. Ensuite, faites passer votre bras gauche sous votre corps en le tordant légèrement. Revenez à la position initiale et répétez.

Levée du chat :

  • Commencez à quatre pattes, les mains sous les épaules et les genoux sous les hanches. Rondissez votre dos en poussant le sol avec vos mains et vos genoux (comme un chat qui s’étire).
  • Ensuite, abaissez lentement votre ventre vers le sol, en levant la tête et les fesses vers le haut.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Exercices de musculation pour muscler le ventre et les abdos » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour muscler le ventre et les abdos


Les muscles abdominaux sont essentiels pour la stabilité du tronc, le maintien de la posture et la protection de la colonne vertébrale. De plus, des abdominaux forts peuvent améliorer la performance athlétique et fournir une base solide pour les mouvements du haut et du bas du corps. Voici quelques exercices que vous pouvez faire à la maison pour renforcer vos abdominaux :

 

Crunch :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le dos avec vos genoux pliés et vos pieds à plat sur le sol. Placez vos mains derrière votre tête ou croisez-les sur votre poitrine.
  • Mouvement : Contractez vos abdominaux et soulevez votre tête et vos épaules du sol. Abaissez lentement votre corps vers le sol.
  • Attention à : Ne tirez pas sur votre cou avec vos mains, et assurez-vous de soulever en contractant vos abdominaux plutôt qu’en utilisant votre cou ou vos épaules.

Planche :

  • Mouvement : Maintenez cette position aussi longtemps que possible, en gardant vos abdominaux contractés et votre corps droit.
  • Attention à : Ne laissez pas votre dos s’affaisser et ne poussez pas vos fesses vers le haut. Essayez de maintenir une ligne droite du haut de votre tête jusqu’à vos talons.

Planche latérale :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le côté, appuyé sur un avant-bras avec les pieds empilés.
  • Mouvement : Soulevez vos hanches du sol, créant une ligne droite de la tête aux pieds. Maintenez cette position aussi longtemps que possible.
  • Attention à : Gardez votre corps en ligne droite et ne laissez pas vos hanches s’affaisser.

Levée de jambes :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le dos avec vos jambes tendues et vos mains à vos côtés.
  • Mouvement : Soulevez lentement vos jambes jusqu’à ce qu’elles soient perpendiculaires au sol. Abaissez-les lentement sans qu’elles ne touchent le sol, puis répétez.
  • Attention à : Ne cambrez pas le dos. Si c’est trop difficile, essayez de lever une jambe à la fois.

Ciseaux :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le dos avec vos jambes tendues et vos mains sous vos fesses pour un soutien supplémentaire.
  • Mouvement : Soulevez une jambe à environ 45 degrés tout en gardant l’autre jambe légèrement au-dessus du sol. Alternez rapidement les jambes, comme si vous faisiez des ciseaux.
  • Attention à : Gardez votre dos collé au sol tout au long de l’exercice pour éviter toute tension sur le bas du dos.

Bicyclette :

  • Position de départ : Allongez-vous sur le dos, mains derrière la tête, genoux pliés et pieds au sol.
  • Mouvement : Soulevez les genoux vers la poitrine tout en soulevant les épaules du sol. Amenez le coude droit vers le genou gauche, puis le coude gauche vers le genou droit, en alternant les côtés comme si vous pédaliez.
  • Attention à : Ne tirez pas sur votre cou avec vos mains. Assurez-vous de tourner à partir de vos abdominaux, pas de votre cou ou de vos épaules.

Mountain climbers :

  • Position de départ : Mettez-vous en position de pompe, les mains légèrement plus larges que la largeur des épaules.
  • Mouvement : Amenez votre genou droit vers votre poitrine sans poser le pied sur le sol, puis revenez à la position de départ. Répétez avec le genou gauche et continuez à alterner les jambes.
  • Attention à : Gardez votre corps droit tout au long de l’exercice. N’élevez pas les fesses et ne laissez pas le dos s’affaisser.

Russian twist :

  • Position de départ : Asseyez-vous sur le sol avec les genoux pliés, les pieds à plat sur le sol. Inclinez-vous légèrement en arrière jusqu’à ce que vous sentiez vos abdominaux s’engager.
  • Mouvement : Joignez vos mains devant vous et tournez le haut du corps de droite à gauche. Pour augmenter la difficulté, vous pouvez soulever vos pieds du sol.
  • Attention à : Gardez votre dos droit. Ne vous penchez pas trop en arrière et ne tournez pas le cou, le mouvement doit venir du tronc.

Ces exercices peuvent constituer une routine de base pour renforcer votre dos et vos abdominaux. Ils peuvent être réalisés à la maison sans équipement spécial. Commencez par des séries courtes et augmentez progressivement la durée ou le nombre de répétitions à mesure que votre force s’améliore. Ils vous permettront de cibler tous les muscles abdominaux : les grands droits, les obliques internes et externes mais aussi le transverse.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »HIT tronc ventre dos » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »] 

 

Programme HIIT en circuit training pour le tronc, dos, ventre et abdos


 

Voici trois circuits d’entraînement que vous pouvez utiliser pour renforcer votre tronc, votre ventre et vos abdominaux puis un circuit spécial dos:

Circuit 1 : Routine de base  

  1. Crunch : 15-20 répétitions
  2. Planche : Tenir pendant 30 secondes à 1 minute
  3. Levée de jambes : 10-15 répétitions
  4. Mountain climbers : 15-20 répétitions de chaque côté

Reposez-vous pendant 1 minute, puis répétez le circuit 2 à 3 fois de plus.

Circuit 2 : Routine intermédiaire  

  1. Planche latérale : Tenir chaque côté pendant 30 secondes à 1 minute
  2. Bicyclette : 15-20 répétitions de chaque côté
  3. Russian twist : 15-20 répétitions de chaque côté
  4. Pont fessier : 15-20 répétitions

Reposez-vous pendant 1 minute, puis répétez le circuit 2 à 3 fois de plus.

Circuit 3 : Routine avancée  

  1. Superman : 10-15 répétitions
  2. Pompes inversées : 10-15 répétitions
  3. Ciseaux : 20-30 secondes
  4. Planche avec rotation : 10-15 répétitions de chaque côté

Reposez-vous pendant 1 minute, puis répétez le circuit 2 à 3 fois de plus.

Ces circuits peuvent être ajustés en fonction de votre niveau de forme physique. N’oubliez pas de bien vous échauffer avant de commencer l’entraînement et de vous étirer à la fin pour favoriser la récupération. Comme toujours, veillez à maintenir une bonne forme et un contrôle tout au long de chaque exercice pour maximiser l’efficacité de l’entraînement et minimiser le risque de blessure.

Circuit spécial Dos :  

  1. Superman : 15-20 répétitions
  2. Pont fessier : 15-20 répétitions
  3. Pompes inversées (aussi appelées dips inversés) : 10-15 répétitions
  4. Planche latérale avec torsion : 10 répétitions de chaque côté
  5. Levée du chat : 15-20 répétitions

Reposez-vous pendant 1 minute, puis répétez le circuit 2 à 3 fois de plus.

Ces exercices visent à renforcer différents muscles du dos et contribuent à améliorer la posture et la stabilité du tronc. N’oubliez pas de maintenir une bonne forme pendant l’exécution de ces exercices pour éviter les blessures.

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Le bas du corps, fessiers, cuisses et jambes » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

 

Le bas du corps avec fessiers, cuisses et jambes


 

 

Programme qui travaille et muscle le bas du corps, les cuisses, jambes, mollets  et les fessiers (zone des fesses) [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Exercices de musculation pour muscler les fessiers » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour muscler les fessiers


Les fessiers sont parmi les plus grands et les plus puissants muscles du corps. Ils sont composés de trois muscles distincts : le grand fessier, le moyen fessier et le petit fessier. Le grand fessier est le plus large de ces muscles et joue un rôle crucial dans de nombreux mouvements du corps, notamment la marche, la course, le saut et l’escalade. Des fessiers forts peuvent améliorer la performance athlétique, aider à prévenir les blessures et fournir un soutien pour la colonne vertébrale. Voici quelques exercices au poids du corps pour renforcer vos fessiers :

 

Squat :

  • Position de départ : Debout, les pieds à la largeur des épaules, les orteils légèrement pointés vers l’extérieur. Vos bras sont soit le long du corps, soit devant vous pour l’équilibre.
  • Mouvement : Abaissez-vous en poussant vos fesses en arrière comme si vous alliez vous asseoir sur une chaise. Continuez jusqu’à ce que vos cuisses soient parallèles au sol, ou aussi bas que vous pouvez confortablement aller. Revenez à la position de départ en poussant sur vos talons.
  • Attention à : Gardez votre dos droit et ne laissez pas vos genoux dépasser vos orteils.

Fentes :

  • Position de départ : Debout, les pieds à la largeur des hanches.
  • Mouvement : Faites un pas en avant avec le pied droit, en fléchissant le genou droit jusqu’à ce que la cuisse soit parallèle au sol et que le genou gauche soit presque en contact avec le sol. Revenez à la position de départ en poussant sur votre pied droit. Répétez avec le pied gauche.
  • Attention à : Gardez votre corps droit et ne laissez pas votre genou avant dépasser votre orteil.

Pont fessier :

  • (Déjà mentionné dans la section « dos »)

Kickback :

  • Position de départ : Mettez-vous à quatre pattes, les mains sous les épaules et les genoux sous les hanches.
  • Mouvement : Tendez une jambe derrière vous jusqu’à ce qu’elle soit alignée avec votre corps. Revenez à la position de départ sans poser le genou au sol. Répétez avec l’autre jambe.
  • Attention à : Gardez votre dos droit et ne le cambrez pas lorsque vous levez la jambe.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Exercices de musculation pour muscler les jambes et les cuisses » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]

Exercices de musculation pour muscler les jambes et les cuisses


Les jambes sont constituées de plusieurs grands groupes musculaires, dont les quadriceps, les ischio-jambiers, les mollets et les adducteurs. Les cuisses, en particulier, sont composées des quadriceps à l’avant et des ischio-jambiers à l’arrière. Des jambes fortes peuvent améliorer la stabilité, la vitesse et la puissance, ce qui est bénéfique pour un grand nombre d’activités, du sport au quotidien. Voici quelques exercices au poids du corps pour renforcer vos jambes et vos cuisses :

 

Squats :

(Déjà mentionné dans la section « fessiers »)

Fentes :

(Déjà mentionné dans la section « fessiers »)

Soulevé de terre à une jambe :

  • Position de départ : Debout, les pieds rapprochés.
  • Mouvement : Penchez-vous en avant à partir des hanches tout en levant une jambe derrière vous. Votre corps devrait former une ligne droite de la tête au talon de la jambe levée. Revenez à la position de départ et répétez avec l’autre jambe.
  • Attention à : Gardez votre dos droit tout au long de l’exercice et évitez de vous pencher trop loin si vous perdez l’équilibre.

Squat sumo :

  • Position de départ : Debout, les pieds plus larges que la largeur des épaules, les orteils pointés vers l’extérieur. Vos bras sont soit le long du corps, soit devant vous pour l’équilibre.
  • Mouvement : Abaissez-vous en poussant vos fesses en arrière, en gardant votre dos droit et vos genoux alignés avec vos orteils. Continuez jusqu’à ce que vos cuisses soient parallèles au sol, ou aussi bas que vous pouvez confortablement aller. Revenez à la position de départ en poussant sur vos talons.
  • Attention à : Gardez votre dos droit et ne laissez pas vos genoux dépasser vos orteils.

Montées de genoux :

  • Position de départ : Debout, les pieds à la largeur des hanches.
  • Mouvement : Levez le genou droit aussi haut que possible, puis abaissez-le rapidement et levez le genou gauche aussi haut que possible. Continuez à alterner rapidement.
  • Attention à : Gardez votre corps droit et essayez de ne pas vous pencher en arrière lorsque vous levez les genoux.

 [/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »HIT bas du corps » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »] 

 

Programme HIIT en circuit training pour le bas du corps, jambes, cuisses et fessiers


 

Voici 2 circuits d’entraînement que vous pouvez utiliser pour renforcer votre bas du corps, les fessiers, jambes et cuisses :

Circuit 1 : Fessiers  

  1. Squat : 15-20 répétitions
  2. Fentes : 10-15 répétitions par jambe
  3. Pont fessier : 15-20 répétitions
  4. Kickback : 15-20 répétitions par jambe

 

  1. Squats : 15-20 répétitions
  2. Fentes : 10-15 répétitions par jambe
  3. Soulevé de terre à une jambe : 10-15 répétitions par jambe
  4. Squat sumo : 15-20 répétitions
  5. Montées de genoux : 30 secondes à 1 minute

Prenez une minute de repos, puis répétez le circuit 2 à 3 fois de plus.

Pour un entraînement plus intense, vous pouvez alterner entre les deux circuits (1 série du Circuit 1, puis 1 série du Circuit 2, et ainsi de suite). N’oubliez pas que la qualité du mouvement est plus importante que la quantité, donc prenez votre temps pour effectuer chaque exercice correctement et en toute sécurité.

N’oubliez pas de bien vous échauffer avant l’entraînement, de vous hydrater tout au long de la séance, et de vous étirer à la fin. De plus, une alimentation saine et équilibrée et un sommeil suffisant sont essentiels pour soutenir vos efforts d’entraînement et vous aider à atteindre vos objectifs.

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »conclusion » _builder_version= »4.21.0″ text_font_size= »16px » header_2_line_height= »1.5em » header_3_line_height= »1.4em » background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » text_orientation= »justified » use_border_color= »off » global_colors_info= »{} »]L’entraînement complet du corps est une approche essentielle pour développer une musculature équilibrée et fonctionnelle. Se concentrer uniquement sur une zone peut entraîner des déséquilibres musculaires, qui peuvent à leur tour causer des douleurs et des blessures. De plus, travailler tous les groupes musculaires permet d’améliorer la posture, la mobilité, la stabilité et la performance globale.

Ce programme d’exercices au poids du corps que nous avons élaboré peut être effectué à la maison, sans besoin d’équipement spécial. Il cible toutes les principales zones du corps : le haut du corps, le dos, le ventre et les abdominaux, les fessiers, ainsi que les jambes et les cuisses. En suivant ce programme, vous pouvez développer une force et une endurance musculaire équilibrées.

N’oubliez pas qu’il est aussi important de varier vos exercices pour continuer à défier vos muscles et éviter l’ennui. De plus, l’échauffement avant l’entraînement et la récupération après sont essentiels pour éviter les blessures et permettre à vos muscles de se réparer et de se renforcer.

Enfin, rappelez-vous que l’entraînement est seulement une partie de l’équation. Une alimentation saine et équilibrée, un sommeil suffisant, une hydratation adéquate et la gestion du stress sont tous essentiels pour votre santé globale et votre performance physique.

Avec un engagement régulier envers ce programme d’entraînement complet du corps, vous pouvez développer la force, l’endurance et la tonification que vous recherchez. Bon entraînement ![/et_pb_text][/et_pb_column_inner][/et_pb_row_inner][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.16″ custom_padding= »||| » global_colors_info= »{} » custom_padding__hover= »||| »][/et_pb_column][/et_pb_section]

Vous aimez cette page ? Partagez !

Calendrier fruits & légumes

Janv.

Févr.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août.

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.