Que muscle le dos crawlé (natation) ? Quelles zones et parties du corps travaillées et sollicitées en nageant le dos crawlé ?

Auteur : Xavier

Mise à jour :

Temps de lecture : 3

 minutes

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Que muscle t-on en pratiquant le dos crawlé ?

Que muscle le dos crawlé ?

Tout savoir sur le dos crawlé

Le dos crawlé, ça muscle quoi ? Quelle partie du corps, le dos crawlé va-t-il faire travailler et solliciter ? L’outil ci-dessous vous permet de voir la liste de toutes les zones musclées en nageant le dos crawlé !

off Natation dos
Sélectionnez votre activité et cliquez pour voir les zones solicitées !

Saisissez toutes les valeurs requises.

1.ZONES
2.ANALYSE
3.SOLUTIONS
- : Les zones du corps sollicitées !
"Les zones en rose représentent les principales régions du corps travaillées"
Bras
Epaule
Poitrine
Abdos
Dos
Fessiers
Jambes
Vous souhaitez maigrir en faisant du sport ? Poursuivez l'analyse !
Unités métriques
Unités impériales
Vous êtes:

Saisissez toutes les valeurs requises.

1.ZONES
2.ANALYSE
3.SOLUTIONS
Votre Indice de Masse Corporelle
IMC = 00
Statut= 00
Vos indicateurs de poids
Votre poids actuel =00
Poids idéal (formule de Lorentz) =00
Objectif personnel = 00
Poids moyen à atteindre
00
Kg
Poids moyen à perdre
00
Kg
1.ZONES
2.ANALYSE
3.SOLUTIONS
Quel objectif et comment le concrétiser?

Faire du dos crawlé pour la musculation et le renforcement musculaire

Quels sont les muscles utilisés avec le dos crawlé ?

Quels muscles travaillent quand on fait du dos crawlé ?

En fonction du sport pratiqué, certaines zones du corps seront sollicitées plus que d’autres mais qu’en est-il, quand on nage le dos crawlé ? Allez-vous tonifier et affiner votre silhouette en nageant le dos crawlé ? Ci-dessous, vous trouverez la liste des muscles et groupes musculaires renforcés et sculptés par le dos crawlé !

Membres supérieurs (Épaules, bras et avant-bras)

  • Les muscles des épaules: Il s’agit de l’ensemble des muscles qui permettent de relier le bras au reste du corps. On compte parmi, les muscles de la coiffe des rotateurs (subscapulaire, infra-épineux, petit rond, supra-épineux) ou encore les trapèzes, les deltoïdes, le grand dentélé, l’angulaire. Ces muscles permettent la mobilité des bras et des épaules (rotation, élévation).
  • Les biceps : Ces muscles situés sur la face antérieure du bras sont entourés par deux articulations (scapulo-humérale, du coude). Les biceps comprennent deux muscles (long biceps et court biceps) qui favorisent la flexion et la rotation des bras.
  • Les triceps : Situés sur la face interne du bras, ils recouvrent trois muscles(le vaste externe, le vase interne et le long chef du triceps) qui viennent compléter le rôle fléchisseur du biceps brachial. Les triceps permettant l’extension l’avant-bras.

Tronc et bassin (Poitrine, ventre et dos)

  • Les abdominaux : Ils sont constitués de plusieurs couches musculaires (droit de l’abdomenoblique externeoblique internetransverse) qui ont pour fonction la flexion et la rotation du tronc.

Membres inférieurs (Fessiers, cuisses et mollets)

  • Les fessiers : Situés à l’intersection des membres inférieurs et du tronc, les muscles fessiers ou glutéaux (Grand fessiermoyen fessier et petit fessier) font partie des muscles les plus volumineux et les plus puissants du corps. Ils servent notamment la mobilité de la cuisse et le maintien du bassin.
  • Les quadriceps : Ils sont situés à l’avant de la cuisse. les quadriceps se composent chacun de 4 muscles (Le vaste fémoral ou droit du fémur, le vaste latéral, le vaste médial, le vaste intermédiaire). Ces muscles facilitent la flexion de la cuisse sur la hanche ainsi que l’extension de la jambe sur la cuisse.
  • Les muscles ischio-jambiers : Situés sur la face arrière de la cuisse, ces muscles sont au nombre de quatre (biceps fémoralsemi-tendineux et semi membraneux). Ils assurent la flexion de la jambe et l’extension de la cuisse.
  • Les muscles du mollet : Appelés aussi triceps sural, les muscles du mollets regroupent 3 faisceaux musculaires dont le soléaire et les jumeaux (ou gastrocnémiens). Ces muscles favorisent l’extension du pied sur la jambe

Le dos crawlé permet principalement de renforcer les épaules et des bras (triceps). Par ailleurs, les battements de jambes permettent de tonifier les fessiers, les cuisses et les mollets.

Tout savoir sur le dos crawlé

Vous aimez cette page ? Partagez !